Aller au contenu principal
SARS-CoV-2

Identification de biomarqueurs diagnostiques et de stratégies thérapeutiques

Etude de la biologie du Covid-19 et de sa pathologie associée dans un modèle d’épithélium respiratoire humain reconstitué

L’équipe Virpath, du Centre International de Recherche en Infectiologie (CIRI) situé à Lyon travaille depuis début 2020 sur le Covid-19. Son but est de mieux appréhender la biologie du virus pour permettre le pronostic et/ou diagnostic de la pathologie associée et pour proposer des stratégies thérapeutiques appropriées. L’équipe VirPath a développé un modèle d'infection du SARS-COV-2 dans un modèle d’épithélium respiratoire humain reconstitué afin de mener ses travaux de recherche au plus près de la réalité.

Caractériser la biologie du SARS-CoV-2

L'objectif du Dr Terrier et de l’équipe VirPath du Centre International de Recherche en Infectiologie (CIRI) est de générer des données nouvelles sur la biologie du SARS-CoV-21 pour identifier des biomarqueurs pronostiques et/ou diagnostiques et des futures stratégies antivirales.


Afin de caractériser la biologie du SARS-CoV-2 et de sa pathologie associée, le Dr Terrier et l’équipe du CIRI étudient :

  • d’une part, l'impact de l'infection sur la physiologie de l'épithélium respiratoire humain reconstitué,
  • d’autre part, les réponses cellulaires à l'infection à l'échelle de la génétique moléculaire.

 1SARS-COV-2 : acronyme anglais de Severe Acute Respiratory Syndrome coronavirus 2

Un modèle expérimental préclinique

Pour rendre possible ses travaux, Olivier Terrier et ses collègues ont mis au point un modèle d'infection du SARS-COV-2 dans un modèle d’épithélium respiratoire humain reconstitué. Ce modèle expérimental préclinique permet d'évaluer les traitements dans des conditions les plus proches de la physiologie du tractus respiratoire. L’épithélium respiratoire a des fonctions de ventilation pulmonaire, de défense et de conditionnement de l'air inspiré ; il joue un rôle central dans les premiers stades de l’infection.

Recherche de médicaments

L’équipe du CIRI a été mobilisée dès mi-janvier 2020. Elle est arrivée à isoler plusieurs souches de SARS-CoV-2 à partir des échantillons des premiers cas en France, hospitalisés à l’hôpital Bichat. L'équipe a démarré alors un programme d'identification de médicaments possédant déjà une autorisation sur le marché et qui pourraient être utilisés pour leur propriétés antivirales. L’équipe a été impliquée dans l’évaluation préclinique de plusieurs médicaments candidats qui font aujourd’hui l’objet d’essais clinique.

Virpath / covid-19
©Centre International de Recherche en Infectiologie de Lyon / Coronavirus SARS-CoV-2 accrochés au niveau des cils de cellule épithéliale respiratoire humaine. Il s'agit d’une des toutes premières images du virus SARS-CoV-2 isolé de patients

Participation de la Fondation Air Liquide

La Fondation Air Liquide permet l’acquisition d’un microscope à fluorescence, de réactifs et de consommables.

FICHE D'IDENTITÉ

  • Porteur du projet : Centre International de Recherche en Infectiologie (CIRI), Laboratoire de Virologie et Pathologies humaines – VirPath, Université Claude Bernard Lyon
  • Localisation : Lyon, France
  • Année de soutien : 2020