Permettre l’inclusion par l’emploi à Grenoble

Parcours d’insertion destiné à des personnes en fin d’accompagnement social, employables, mais ne répondant pas aux « canons classiques » de recrutement.

L’association Alyl favorise la mise en lien entre les entreprises qui ont des difficultés à recruter et les personnes qui peinent à trouver un emploi en raison de la stigmatisation de leur parcours. Le SAS, parcours de retour direct en l'emploi permet ainsi aux personnes éloignées de l’emploi d'acquérir les codes du monde du travail.

Fiche d'identité 

Porteur du projet : Association Alyl

Année(s) de soutien : 2020

Soutien : La Fondation Air Liquide participe à la création du site web et de supports de communication de l’association, ainsi qu’au salaire d’un nouveau responsable d’insertion. Montant du financement : 15 000 €
Localisation : Grenoble, France Responsable de suivi Air Liquide : Annett KOEHLER, Chargée Communication/Qualité/Direction, Air Liquide Advanced Technologies

 

Réduire l’écart offre et demande de travail

Aujourd’hui, certaines entreprises françaises déplorent de ne pas parvenir à recruter, alors même qu’elles sont en recherche de profils motivés et sont prêtes à les former.

Parallèlement, le chômage persiste et les acteurs de l’emploi, quant à eux, malgré l’effort sur l’accompagnement des personnes vers le niveau d’employabilité attendu par l’économie «classique », sont confrontés à la stigmatisation de certains profils en raison de ruptures de leur parcours par exemple.

Dans ce contexte, la vocation sociétale de l’association Alyl est de mettre en œuvre un dispositif facilitant le lien entre ces deux écosystèmes.

Le SAS, parcours de retour direct en l’emploi

Le savoir-faire de l’association s’appuie sur le modèle d’ALYL sécurité qui, depuis 12 ans, applique un fonctionnement qui vient bousculer les codes de recrutement. Ainsi, l’entreprise  n'embauche que des demandeurs d’emploi et des personnes susceptibles d’être discriminées et leur assure une formation. 

Le but du projet de l’association est de développer un parcours de 3 semaines de retour direct à la vie active, destiné aux personnes éloignées de l’emploi. L’action proposée s’inscrit dans un parcours de sécurisation professionnelle et vise à attester de l’employabilité des bénéficiaires. A l’issue de chaque phase de sélection, des promotions de 10 personnes motivées sont constituées. L’action se compose de deux volets distincts :

  • Une première semaine d’ateliers afin d’appréhender les thématiques comportementales considérées comme essentielles au quotidien par les employeurs
  • Suivie de deux semaines d'immersion  en entreprise en tutorat avec des salariés volontaires pour les accompagner

50% des bénéficiaires a minima placés dans les 3 mois suivant la fin du dispositif en 2020

70% des personnes recrutées encore en poste 6 mois après l'embauche