Lutter contre les infections pulmonaires

Etudier l’action de protéines sur les bactéries responsables des infections respiratoire

La Fondation Air Liquide soutient l’Institut Pasteur de Paris pour lutter contre les infections bactériennes pulmonaires. L’objectif des travaux de recherche est d’étudier l’action de protéines, les peptides anti-microbiens, sur les bactéries responsables des infections respiratoires.

Fiche d'identité

Porteur du projet : Institut Pasteur de Paris Années du soutien : 2016 & 2018
Localisation : Paris, France Manager R&D : Jean-Christophe Richard, Expert Médical, Air Liquide Medical Systems

 

Résistance bactérienne aux antibiotiques

Les bactéries responsables d’infections pulmonaires, sont de plus en plus résistantes aux antibiotiques. Les scientifiques de l’Institut Pasteur de Paris en collaboration avec l'hôpital Cochin ont donc entrepris la recherche de nouvelles molécules capables de lutter contre ces bactéries. Les résultats obtenus auront un intérêt particulier pour les patients atteints de mucoviscidose, population la plus vulnérable aux infections respiratoires causées par des bactéries multi-résistantes.

Institut Pasteur

Les Peptides Anti-Microbiens, une alternative aux antibiotiques

Les Peptides Anti-Microbiens (PAM) sont des protéines du système immunitaire inné des organismes vivants. Ils pourraient constituer une alternative thérapeutique aux antibiotiques, notamment pour les patients atteints de mucoviscidose.

Deux familles de PAM ont été identifiées pour leur activité antibactérienne sur les bactéries pulmonaires chez l’homme. Le projet de recherche de l’Institut Pasteur de Paris consiste à étudier spécifiquement l’action de ces PAM sur les bactéries responsables de la pneumonie et d’infections contractées en milieu hospitalier. En particulier, l’équipe de l’Institut Pasteur étudie le rôle éventuel de certains PAM contre les souches de la bactérie Pseudomonas aeruginosa multi-résistantes aux antibiotiques. Ainsi, l’équipe a établi qu'un PAM extrait d'huître est très efficace contre le Pseudomonas aeruginosa chez les patients atteints de mucoviscidose. Ce PAM est par ailleurs très stable en milieu salin ; propriété essentielle puisque les voies aériennes de ces patients se caractérisent par une forte salinité. 

Pr Touqui, en charge des travaux de recherche. © F.Gardy

La participation de la Fondation Air Liquide

La Fondation Air Liquide contribue à hauteur de 104 000 euros à l’acquisition d’équipements nécessaires au projet de recherche, dont un appareil permettant de caractériser de façon très précise des gènes exprimés, ainsi que des consommables et réactifs pour les cultures cellulaires et bactériennes.