Aller au contenu principal
© Under The Pole

Troisième volet des expéditions Under The Pole

Une expédition scientifique et environnementale de trois ans autour du globe

La Fondation Air Liquide réitère son soutien à l’association WHY Expéditions pour une expédition scientifique environnementale qui se déroule sur trois ans, de l’Arctique à l'Antarctique en passant par les océans Atlantique et Pacifique.

Une troisième expédition à l’échelle du monde

En 2009, la première expédition Under The Pole avait effectué des relevés d’épaisseur de la glace sur 800 kilomètres de banquise, pour mesurer notamment l’impact du réchauffement climatique. En 2014 et 2015, c’est une deuxième étude de l’écosystème arctique sur l’ensemble de son cycle annuel qui avait été menée par les plongeurs et scientifiques d’Under The Pole II. Désormais, les explorateurs d’Under The Pole III s’attèlent à une étude de milieux sous-marins aussi différents que ceux de l’Alaska, des archipels de la Polynésie ou ceux de la péninsule antarctique.

36 mois

d’expédition

80 000 km

parcourus

Le rôle des récifs coralliens sur la régulation du climat

Partie de Concarneau pour un tour du monde de 3 ans, l’expédition s’arrêtera 15 mois dans les archipels de la Polynésie française. Elle y mènera une étude approfondie sur les émissions par les massifs coralliens d’un gaz, le diméthylsulfure (DMS). Les scientifiques estiment que le DMS participe à la création de la couverture nuageuse et donc au changement climatique. En effet, les nuages réfléchissent partiellement les rayons du soleil ; ce qui atténue le réchauffement climatique.

Si les récifs coralliens de surface sont relativement connus, on ne sait encore que bien peu de choses sur les récifs plus profonds, leur composition et leur impact sur les interactions entre océan et atmosphère. Situés entre 30m et 150m de profondeur, ces récifs dits mésophotiques ne peuvent être explorés que par des plongeurs spécialement formés et équipés.

L’expertise des plongeurs d’Under The Pole et un système de communication en temps réel avec les scientifiques restés à bord de la goélette de l’expédition permettront de mieux connaître ces milieux. Les prélèvements réalisés seront analysés par un consortium d’organisations scientifiques française, australienne et américaine sous la direction de Laetitia Hédouin, chargée de recherche au CNRS en Polynésie française.

500 plongées

jusqu’à 150 m de profondeur

72h

de plongée en immersion continue

100 équipiers

dont 12 à bord en permanence

Témoignage

« L’objectif d’Under The Pole est de révolutionner l’exploration des océans afin de dédier l’innovation à la connaissance scientifique »

Ghislain Bardout , Directeur des expéditions Under The Pole

La participation de la Fondation

Dans le cadre de sa mission de soutien aux projets de recherche scientifique dans le domaine de la préservation de l’atmosphère, la Fondation Air Liquide donne 120 000 euros à l’expédition Under The Pole III. La dotation est dédiée à l’achat d’équipements nécessaires à l’expédition, dont deux scaphandres recycleurs et deux propulseurs sous-marins.

FICHE D’IDENTITÉ

  • Porteur du projet : WHY Expéditions
  • Localisation : de l’Arctique à l'Antarctique en passant par la Polynésie française
  • Date de soutien : 2017
  • Manager R&D : Dominique Ibarra, Centre de Recherche Paris-Saclay d’Air Liquide