Aller au contenu principal
©Lovro77

Recherche scientifique en
Santé/Respiration

La Fondation Air Liquide a pour vocation de soutenir la recherche scientifique pour l’amélioration de la fonction respiratoire et du métabolisme des gaz dans le corps humain, en particulier dans le domaine médical et dans le domaine de l’exploration (espace, plongée sous-marine, sport).

20

Projets soutenus par la Fondation depuis sa création en 2008

© Philippe Voisin - Premup

Faire avancer la recherche sur les maladies respiratoires des grands prématurés 

 

Aujourd’hui, en France, 20 % des grossesses sont pathologiques, c’est-à-dire mettant en jeu la santé de la mère et/ou de l’enfant. Il s’agit principalement de prématurité et de retard de croissance intra-utérin. Cette prématurité est à l’origine d’un handicap sur deux à la naissance. Le retard de croissance intra-utérin cause également de nombreuses autres maladies qui se déclareront à l’âge adulte : obésité, diabète, hypertension, maladies cardio-vasculaires, etc. La Fondation Air Liquide a soutenu deux projets de recherche sur les maladies respiratoires des nouveaux-nés prématurés de la Fondation PremUp.  

La Fondation PremUp a reçu le Trophée de la Fondation Air Liquide pour la recherche scientifique sur la santé et la respiration en 2016.

Prématurité et retard de croissance intra-utérin sont à l’origine d’un handicap sur deux à la naissance

Les Trophées de la Fondation Air Liquide 2016 : interview du Dr Daniele Evain-Brion, Fondation PremUp

Loading the player...
Expédition au coeur de l’Himalaya, sur les pentes du Manaslu (8163 m) © EXALT - Samuel Vergès

Améliorer l'oxygénation en haute altitude

La Fondation Air Liquide a soutenu le projet de recherche sur l’oxygénation en haute altitude conduit par le Centre d’Expertise en Altitude (EXALT). L’étude, menée sur 50 volontaires à 5500 mètres d’altitude dans l’Himalaya, mesurait l’impact cérébral et cardiaque de l’altitude et les altérations du sommeil induites. A aussi été expérimenté un masque augmentant la pression expiratoire, dans le but de faciliter l’oxygénation sanguine, et ainsi, l’adaptation de l’organisme à l’altitude.

La Fondation Air Liquide a aidé à l’analyse des données recueillies lors de l'expédition au Népal, ainsi qu’à l’élaboration d’un prototype de masque à pression expiratoire positive.
© T Rupp
Casque à pression expiratoire positive, permettant une meilleure accoutumance à l’altitude © EXALT - Thomas Rupp

Développer une nouvelle voie thérapeutique contre la mucoviscidose 

La mucoviscidose est la maladie génétique mortelle la plus fréquente dans les pays occidentaux. Elle affecte une naissance sur 2500 avec une espérance de vie de 35 ans. Il n’existe pas actuellement de remède contre la mucoviscidose. L’Université Libre de Bruxelles étudie la possibilité d’un traitement grâce à la découverte d’un nouveau type d’anticorps, les nanobodies, plus petits que les anticorps classiques.

Cette approche thérapeutique éliminerait la majorité des symptômes de la maladie, y compris respiratoires
© Fondation Air Liquide

Fondation Air Liquide

Découvrir les projets soutenus