Aller au contenu principal

ICE MEMORY, sauvegarder la mémoire de la glace pour les générations futures

Création en Antarctique d’un patrimoine de carottes de glace non polaires et Analyse du caractère anthropique de l’évolution du climat.

Le programme Ice Memory, soutenu par l’UNESCO, ambitionne de fournir, maintenant et pour les décennies et siècles à venir, des échantillons de glace et des données de référence nécessaires aux avancées de la science et aux décisions politiques contribuant à la lutte contre le changement climatique. L’objectif est d'une part de créer en Antarctique un sanctuaire destiné à conserver le patrimoine de carottes de glace, issues de glaciers actuellement en danger de dégradation ou de disparition, et d’autre part d’analyser le caractère anthropique de l’évolution du climat.

La glace, témoin inestimable des variations passées du climat

La glace des glaciers de montagne renferme de nombreuses informations sur les variations passées du climat et de l'environnement : variations de la température, des concentrations des gaz à effet de serre et de polluants, etc. Depuis quelques décennies, les carottages1 non-polaires ont permis d'étudier finement le climat récent.

Les carottages non-polaires ont offert un regard unique sur l'augmentation des pollutions au cours du siècle dernier, en mettant en avant les disparités régionales et en caractérisant l’origine de ces pollutions.

Malheureusement, dans certaines régions du monde, les glaciers reculent inexorablement et ces archives glaciaires extrêmement fragiles sont désormais en péril. Leur qualité souffre du réchauffement climatique global, et à terme, elles disparaîtront purement et simplement.

Sans cette initiative, les innovations scientifiques de demain s'avèreront inutiles puisque la matière première, la glace, ne sera plus disponible ou définitivement altérée.
© Grenoble Alpes University Foundation
Illimani, Bolivie © Grenoble Alpes University Foundation

Une archive des glaces non-polaires

L’objectif de ce projet est donc de créer un sanctuaire de carottes glaciaires non polaires en Antarctique. Sur chaque glacier sélectionné, deux à trois carottes sont forées jusqu’au socle rocheux. L’équipe internationale de Ice Memory prévoit de forer une vingtaine de glaciers vont être forés au cours des deux prochaines décennies, avec des premiers forages en France, en Bolivie et en Russie. Une de ces carottes, dite patrimoine, est analysée dans le but de comprendre avec les moyens actuels l’évolution du climat et d’établir une base de données de référence. Les initiateurs d’Ice Memory souhaitent conserver les carottes patrimoine dans une cave creusée sous la neige à la base franco-italienne Concordia en Antarctique, véritable congélateur naturel à -54°C. Ces carottes serviront de matière première à la recherche scientifique, dans les domaines du climat, de l’environnement ou peut-être de la santé.. par les générations futures selon l’évolution des progrès scientifiques d’analyses.

Des analyses de référence

Une des carottes prélevées dans chaque glacier est analysée dans le but d’établir une base de données de référence. Dans ce cadre, un projet de recherche « Reconstruct’Air », est lancé par l’équipe ICE3 de l’Institut des Géosciences de l’Environnement de l’Université Grenoble Alpes2, sous le pilotage de Patrick Ginot. Il s’agit d’étudier le cycle de l’azote, du soufre et les sources de combustion de biomasse à l’échelle régionale. L’objectif est de reconstruire l’évolution du climat, déterminer les acteurs et les sources d’émissions principales, et estimer leur impact sanitaire. Ces données sont mutualisées avec un autre projet de recherche soutenu par la Fondation Air Liquide, Predict’Air.

Col du Dôme - Massif du Mont Blanc - France
4 350 m d’altitude

Illimani - Andes - Bolivie
6 300 m d’altitude

Elbrouz - Caucase - Russie
5 640 m d’altitude

Température de la cave en Antarctique
-54°C

sur la base franco-italienne Concordia

10 nations

avec des scientifiques engagés dans le programme

La participation de la Fondation Air Liquide

La Fondation Air Liquide contribue à hauteur de 250 000 euros aux frais des missions de carottage en Bolivie et en Russie, aux frais d’acquisition de conteneurs pour la cave de stockage en Antarctique ainsi qu’à l’achat d’équipements analytiques de pointe des carottes de référence, centralisés sur le nouveau plateau analytique de l’IGE, PANDA.

 

1 Cylindres de glace obtenus en forant dans un glacier et dont les différentes couches fournissent des informations sur le climat passé.
2 Unité mixte de recherche de l'Université Grenoble Alpes, du CNRS, de Grenoble-INP et de l'Institut de Recherche pour le Développement
3 Plateau Analytique Dédié aux Archives glaciaires

Ice Memory sur Twitter

View feed

FICHE D'IDENTITÉ

  • Porteur du projet : Fondation Université Grenoble Alpes
  • Localisation : Grenoble, Alpes (France et Italie), Andes (Bolivie), Caucase et Altaï (Russie)
  • Années de soutien : 2016, 2018 & 2019-2022
  • Marraine Air Liquide : Susanne Adolphi & Anne-Laure Lesort, Campus Innovation Francfort & Paris