Aller au contenu principal
Etude sur la plongée sous-marine avec mélange oxygène-azote

Etude sur la plongée sous-marine

Etude sur la plongée sous-marine avec mélange oxygène-azote

La Fondation Air Liquide soutient le projet de recherche sur la plongée sous-marine mené par l’association ProMedNav et l’IRBA/ERSO. L’objectif est de démontrer qu’il est possible d’effectuer en toute sécurité des plongées à saturation oxygène-azote jusqu’à 50 mètres de profondeur.

Les mélanges gazeux utilisés en plongée à saturation

L’augmentation du temps de plongée sature les tissus organiques du plongeur avec le mélange gazeux qu’il respire. C’est la différence entre la plongée professionnelle de longue durée et la plongée de courte durée comme la plongée de loisir. Depuis la fin des années 1960 et le développement des plongées à plus de 50m, le mélange gazeux le plus souvent utilisé pour la plongée à saturation est le mélange oxygène-hélium. L’hélium est utilisé pour éviter les risques de narcose due à l’azote – « l’ivresse des grandes profondeurs » – et parce que sa faible densité facilite les efforts respiratoires. Toutefois, lorsqu’ils sont utilisés à bon escient, les mélanges oxygène-azote constituent une alternative intéressante pour les plongées dont la profondeur n’excède pas 50m.

© Promednav Irba Erso
© Promednav Irba Erso

Plonger jusqu’à 50m de profondeur avec des mélanges oxygène-azote

Ce projet de recherche a pour objectif de démontrer la possibilité de réaliser en toute sécurité des plongées à saturation avec un mélange oxygène-azote dans la zone des 50m. De nombreuses plongées seront effectuées au cours des deux volets du projet :

  1. Etude de faisabilité : définir les règles de sécurité et établir les procédures de décompression pour réaliser ces plongées dans des conditions de sécurité optimales.
  2. Etudes médicales :
  • études physiologiques : comprendre les conséquences respiratoires et cardio-vasculaires de l’augmentation de la pression respiratoire lors de ces plongées par des tests médicaux (spirométrie, électrocardiogramme, etc.)
  • études psychologiques et psychiques : évaluer les effets de l’augmentation de la pression respiratoire sur les fonctions cognitives

La Participation de la Fondation Air Liquide

La Fondation Air Liquide contribuera à l’acquisition du matériel nécessaire à la réalisation des plongées ainsi qu’à l’analyse des données issues des études réalisées. La dotation accordée par la Fondation est de 38 000 €.

Porteurs du projet : Association pour la Promotion des Etudes Scientifiques et Médicales sur le Facteur Humain en Environnement Naval et Maritime (ProMedNav) associée à l’Equipe Résidente de Recherche Subaquatique Opérationnelle de l’Institut de Recherche Biomédicale des Armées (IRBA/ERSO)

Créée en 1997, l’association ProMedNav regroupe des médecins, des directeurs de recherche et des scientifiques de l’Equipe Résidente de Recherche Subaquatique Opérationnelle qui opère au sein de l’Institut de Recherche Biomédicale des Armées – institut sous la tutelle du Service de Santé des Armées.

Créée en 2011, l’Equipe Résidente de Recherche Subaquatique Opérationnelle de l’Institut de Recherche Biomédicale des Armées – institut sous la tutelle du Service de Santé des Armées - regroupe des médecins et des chercheurs répondant aux besoins des Forces dans le domaine de la plongée et des activités subaquatiques.

FICHE D'IDENTITÉ

  • Année de soutien : 2015
  • Manager R&D : Marc LEMAIRE – Air Liquide Santé International, Centre de Recherche Paris-Saclay