Aller au contenu principal

Agir
dans les territoires

La Fondation d’entreprise Air Liquide s’engage pour la société. Elle contribue au développement des territoires avec des initiatives locales et une action au service de l’insertion professionnelle dans les métiers techniques.

© Getty Image

L’inégalité des chances face à l’éducation et à l’emploi est une réalité.

Plus de 260 millions d’enfants et d’adolescents dans le monde n’ont pas accès à l’école ou ne peuvent finaliser leur cursus scolaire1. En France, près d’1 million de jeunes de 16 à 25 ans sont sans emploi, sans formation, sans diplôme2. Trois ans après sa formation, plus d’un jeune sur trois issu des QPV (quartiers prioritaires de la politique de la ville) ne travaille toujours pas3. Seules 35% des personnes handicapées en âge de travailler sont en emploi4. Dans les économies en développement, 59 millions d’enfants en âge d’aller à l’école primaire ne sont pas scolarisés5. En Afrique du Sud, le taux de chômage atteint un niveau record de plus de 30% en 20206.

1 UNESCO - Rapport mondial de suivi sur l’éducation 2016, 2 Ministère du Travail, de l’Emploi, et de l’Insertion 2018, 3 Céreq, enquête génération 2013, 4 Enquête emploi Insee 2017, 5 Unesco (ISU) © Observatoire des inégalités, 2015, 6 Agence sud-africaine des statistiques (StatsSA)

Parce que l’éducation et la formation sont les meilleurs moyens d’accéder à l’emploi et combattre la pauvreté.
Parce que certains savoir-faire techniques disparaissent et que les formations n’existent pas toujours, notamment dans les métiers techniques.
Parce que l’industrie prévoit de nombreux besoins insatisfaits dans les prochaines années.
Parce que les territoires regorgent de talents.
Parce que l'éducation, la formation et l’emploi sont des enjeux locaux,
 

il faut AGIR DANS LES TERRITOIRES.

 

Parce qu’obtenir un emploi est une bataille pour des millions de personnes, nous agissons LOCALEMENT, au plus proche des TERRITOIRES.
© Getty Image

La Fondation Air Liquide agit localement.

Elle permet de contribuer aux besoins spécifiques des territoires à travers des actions de nature très différentes (éducation, formation, santé, handicap, social). Son réseau de collaborateurs permet d’identifier les besoins et de suivre les différents projets portés par les associations locales. Par ailleurs, la Fondation déploie une action en faveur de l’insertion professionnelle dans les métiers techniques. Nous agissons pour rapprocher les personnes en recherche d’emploi des besoins en compétences dans les métiers techniques. Jeunes sans diplôme, ni travail, ni formation, notamment issus des quartiers prioritaires, personnes en situation de handicap, chômeurs de longue durée… La Fondation donne à chaque bénéficiaire le pouvoir de prendre en main son destin professionnel.

Grâce à la connaissance des métiers techniques et des nombreuses industries servies par le groupe Air Liquide à travers le monde, la Fondation connaît bien le tissu industriel local et les besoins des employeurs. Elle est en capacité de soutenir, avec les communautés et associations actives sur place et les équipes Air Liquide présentes sur les territoires, des projets d’insertion professionnelle là où le chômage connaît des taux élevés, là où certains emplois sont en tension.

La Fondation donne à chaque bénéficiaire le pouvoir de prendre en main son destin professionnel.
© Fédération Nationale des Ecoles de Production

Concrètement, nous :

  • montons des projets de formation sur la durée, dans des métiers techniques en tension, avec l’aide des associations locales, d’autres entreprises grandes ou locales et des équipes techniques Air Liquide ;
  • établissons des partenariats et leur faisons bénéficier de l’écosystème d’Air Liquide ;
  • proposons du mentorat par des collaborateurs Air Liquide ;
  • finançons des associations actives dans le domaine de l’insertion professionnelle des populations fragiles ;
  • finançons également les projets de courte durée recommandés par les collaborateurs dans les domaines du social, de l’éducation, de la formation professionnelle et du handicap...

Témoignage

« Au-delà du support financier, nouer des liens durables entre Air Liquide et les associations soutenues par la Fondation me paraît pertinent et bénéfique. »

Raphaël Grandeau, Ingénieur de recherche chez Air Liquide (Campus Innovation Paris) & Responsable de suivi de Sport dans la Ville Île-de-France.

En savoir plus

Mon retour d’expérience est très positif. Le suivi de projet est un processus bien rodé par la Fondation, qui nous accompagne dans les différentes étapes du projet. Ainsi, par exemple, le suivi prévoit les visites initiale, à mi parcours et finale. En parallèle du suivi des 2 projets que j’ai effectué (création d’un centre But en or à Bobigny et d’une académie Job dans la ville à Pantin), j’ai aussi organisé une visite du Campus Innovation Paris d’Air Liquide pour permettre à des jeunes filles de rencontrer des collaborateurs d’Air Liquide et découvrir des métiers techniques. Au-delà du support financier, nouer des liens durables entre Air Liquide et les associations soutenues par la Fondation me paraît pertinent et bénéfique. Il est encourageant de pouvoir apporter une contribution, même modeste, à l’insertion professionnelle de jeunes issus de quartiers prioritaires.

Fermer
@ Sport dans la ville
© Sport dans la ville

Tassadit, 18 ans, participante du programme Job dans la ville, Bondy

J’aime la physique et la chimie et la visite réalisée chez Air Liquide était géniale pour une passionnée comme moi ! Découvrir autant de métiers différents, voir que les entreprises intègrent les problématiques environnementales dans leur recherche, ça m’a confortée dans mon choix d’orientation. Aujourd’hui, je suis étudiante en licence de physique-chimie.

Déposer un projet

Fondation Air Liquide

Découvrir les projets soutenus